(le) commencement de la fin

   el comienzo del final

Michel Bénaben. 2014.

Mira otros diccionarios:

  • commencement — [ kɔmɑ̃smɑ̃ ] n. m. • 1119; de commencer ♦ Le fait de commencer; ce qui commence. 1 ♦ Ce qui vient d abord (dans une durée, un processus), première partie. ⇒ début. Le commencement du siècle, de l année, du mois, de la semaine. Le commencement du …   Encyclopédie Universelle

  • commencement — COMMENCEMENT. s. m. Ce par où chaque chose commence. Bon commencement. Mauvats commencement. Heureux commencement. Au commencement du monde. Dès le commencement. Dans le commencement. Depuis le commencement de la Monarchie. Les commencemens des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • fin — 1. fin [ fɛ̃ ] n. f. • Xe; lat. finis « borne, limite, fin » I ♦ Point d arrêt ou limite d un phénomène dans le temps. 1 ♦ Moment, instant auquel s arrête un phénomène, une période, une action. ⇒ limite, terme. Du début, du commencement à la fin …   Encyclopédie Universelle

  • commencement — (ko man se man ; quelques personnes prononcent ke man se man ; cette prononciation, qui est un provincialisme, n est pas reçue ; du reste il est constant que nos ancêtres avaient une certaine tendance à assourdir le son de l o en e muet ; d après …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COMMENCEMENT — s. m. Ce par quoi une chose commence ; la première partie d une chose qui a ou qui doit avoir une durée, une suite, un progrès, une étendue. Bon commencement. Mauvais commencement. Heureux commencement. Au commencement du monde. Dès le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FIN — s. f. Terme, ce qui termine, ce qui achève ; ou L extrémité d une chose, la partie où elle se termine. Il est opposé à Commencement. À la fin, sur la fin, vers la fin du jour. La fin de l année. La fin de la vie. La fin d un règne. La fin du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMMENCEMENT — n. m. Ce par quoi une chose commence ; la première partie d’une chose qui a ou qui doit avoir une durée, une suite, un progrès, une étendue. Heureux commencement. Au commencement du monde. Dès le commencement. Dans le commencement. Le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • FIN — n. f. Ce qui termine une chose, ce qui en est l’extrémité. Il est opposé à Commencement. à la fin, sur la fin, vers la fin du jour. La fin de l’année. La fin de la vie. La fin d’un règne. La fin du monde. La fin d’une séance. écoutez moi jusqu’à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • commencement — Commencement. s. m. v. Ce qui est le premier en quelque chose. Bon, mauvais, heureux commencement. le commencement de la guerre, des troubles. le commencement du monde. dés le commencement. dans le commencement. au commencement. depuis le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • commencement — Commencement, Coeptum, Incoeptio, Exordium, Initium, Orsus, Primordium, Principium, Exorsum, exorsi, Exorsus, huius exorsus. Le commencement de toutes choses, comme est le feu, l eau, l air, la terre, Elementum. Les commencemens de chacune… …   Thresor de la langue françoyse

  • fin — 1. (fin) s. f. 1°   Celle des deux extrémités où une chose cesse d exister, en parlant soit de l espace, soit de la durée. L espace n a ni commencement ni fin. •   Je hais les pièces d éloquence Hors de leur place et qui n ont point de fin, LA… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Compartir el artículo y extractos

Link directo
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.